L’achat et la vente de véhicules entre particuliers étape par étape || 12 Sep 2016

Marre de votre véhicule actuel ou tout simplement envie de changer d’air ?
Il est peut-être temps d’envisager de revendre votre voiture pour vous en procurer une nouvelle. Évidemment les options de revente et d’achat sont multiples. Mais que faire si l’on souhaite effectuer cette transaction sans passer par l’intermédiaire d’un concessionnaire automobile ? MYCAR vous explique comment procéder, les bons gestes suivre et les formalités à compléter afin que votre arrangement de particulier à particulier se passe le mieux possible, que vous soyez l’acheteur ou le vendeur.

Si vous êtes l’acheteur

Si vous portez le manteau d’acheteur, sachez que le vendeur vous fera une offre plus avantageuse mais sans garantie en comparaison à un concessionnaire qui vous évitera également de vous prendre la tête. Alors, restez vigilant et prenez garde car l’achat et la vente de véhicules entre particuliers peuvent aussi entraîner des contentieux fréquents et variés car les cas d’escroqueries ne sont pas rares.

  • Considérez la cote du véhicule

    Un petit tour sur les pages de mycar.mu vous donnera une idée de la valeur actuelle du véhicule sur lequel vous avez jeté votre dévolu. Prenez également en considération tous les facteurs qui peuvent faire fluctuer la cote actuelle de la voiture : année de fabrication, marque, pays de provenance ou encore la disponibilité des pièces.

  • Vérifiez l’état du véhicule

    Présence d’égratignures sur la carrosserie ou de traces de rouille sur le pot d’échappement ? Lors de l’achat d’un véhicule à un particulier, il est primordial de tout passer à la loupe car les vices cachés sont à la charge du vendeur. Des nuances différentes de couleur sur la peinture pourraient témoigner d’un accident antérieur alors qu’un démarrage difficile du moteur à froid pourrait vous coûter cher dans un avenir proche. N’hésitez surtout pas à demander au vendeur si vous pouvez emmener le véhicule chez votre garagiste pour une évaluation plus approfondie.

    etat du vehicule
  • Faites un essai routier

    Accompagné d’un garagiste ou d’un connaisseur en automobile, faites toujours une virée sur plusieurs kilomètres à bord du véhicule que vous souhaitez acquérir. Vous aurez ainsi un avis expert sur l’état du moteur, des systèmes de freinage et tout plein de facteurs que vous n’auriez peut-être pas songé à vérifier seul.

    essai routier
  • Documents et démarches nécessaires

    Après avoir inspecté l’état du véhicule, il s’agit maintenant de vérifier les papiers qui y sont rattachés avant de conclure l’affaire avec le vendeur. La première étape consiste à effectuer le transfert de titre de propriété. Pour cela, le vendeur doit vous fournir :

    • Le registre (registration book) du véhicule ;
    • l’acte de vente (deed of sale) en deux exemplaires ;
    • le Certificat de Gage ;
    • Un Fitness Certificate, si le véhicule a plus de 7 ans ;
    • Et la carte d’identité du vendeur : histoire de confirmer qu’il s’agit bien du propriétaire du véhicule (on ne sait jamais à quoi s’attendre).

    Vérifiez deux fois la concordance des papiers : correspondent-ils au numéro de châssis repris sur le véhicule, par exemple ?

  • Le transfert de propriété

    Une fois l’étape de collection de documents franchie, rendez-vous à la NTA (Route Royale, Cassis – 202-2 800) armé de ceux-ci mais également du « Particulars of Motor Vehicle form » du Vehicle Examination Center, certifiant que la voiture est apte à la conduite à Maurice. Un certificat d’assurance à votre nom, préalablement obtenu de votre compagnie d’assurances, est également requis. Le montant à payer pour le transfert varie entre Rs 200 et Rs 400, dépendant du type de véhicule. N’oubliez surtout pas de faire le plein de patience, parce qu’à la NTA, éna N.TA pou atann.

    transfert de propriete

Si vous êtes le vendeur

Ça y est, l’aventure avec votre ancienne voiture touche à sa fin. Il est temps de prendre un second souffle avec un nouveau véhicule. Établissez la cote de votre voiture en suivant notre guide ou le simulateur de MyCar et munissez-vous de toute la paperasserie nécessaire pour effectuer le transfert de propriété (voir plus haut).

  • Les petites annonces

    En ligne, sur le site de MyCar par exemple, ou dans la presse, les petites annonces restent le meilleur moyen de trouver de nombreux acheteurs potentiels. Veillez toutefois à indiquer des éléments essentiels tels que la cylindrée du moteur, le kilométrage ou encore le mode de transmission. Le folklorique « À vendre » collé sur la vitre arrière fait aussi toujours des merveilles. Croyez-nous !

    petites annonces
  • Documents et démarches

    En remettant tous les documents nécessaires à l’acheteur de votre véhicule (voir plus haut, section Acheteur), assurez-vous de préserver une copie originale du Deed of Sale.

  • Le contrôle technique

    La loi stipule que tout véhicule datant de plus de 7 ans doit subir un contrôle technique (fitness test) avant de pouvoir être mis en vente. Selon la section 146 du Road Traffic Act toute vente d’un véhicule non-conforme à la loi est interdite.

    controle technique
  • Les vices cachés

    Soyez honnête envers l’acheteur dès votre première rencontre en lui mentionnant des dégâts antérieurs ou des soucis mineurs (une vitre électrique qui ne fonctionne plus ou une clim en panne). Connus sous l’appellation de « vices cachés », ces dégâts mineurs seront tôt ou tard décelés par l’acheteur et les réparations seront à votre charge.

    vices caches

Bon à savoir

  • Obtenir des infos additionnelles sur un véhicule

    Si vous soupçonnez que le vendeur du véhicule que vous souhaitez acheter ne vous livre pas toutes les informations sur le bien en question, n’hésitez pas à mener votre enquête avec l’aide de la NTA.

    Rendez-vous dans leurs locaux muni de votre carte d’identité. Sur place, vous devrez remplir un formulaire avec toutes les informations que vous détenez déjà sur ledit véhicule. Vous recevrez alors un « Copy of Entries Form » contenant toutes les informations disponibles sur le véhicule en échange d’un somme de Rs200.

  • Récupérez vos primes restantes

    Concertez-vous avec votre assureur si vous vendez votre véhicule avant que l’année de validité de votre assurance ne soit expirée. Vous pouvez vous faire rembourser les mois pour lesquels vous aviez déjà payé préalablement.

  • Évaluateur à domicile

    N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un expert automobile qui peut se déplacer pour effectuer l’évaluation du véhicule. Si ce service coûte Rs800, vous êtes sûr de ne pas vous faire plumer. Service disponible au 433-4220.

    Vous voilà armé d’infos jusqu’aux dents pour acheter ou vendre votre véhicule comme un grand. On ne peut que vous souhaiter une bonne vente ou un bon achat ! Et surtout, prudence au volant !

Your comments:

0.2072331905365