Les voitures et le Cinéma || 20 Sep 2016

Silence… on roule ! L’industrie cinématographique ne manque pas d’imagination surtout lorsqu'il s'agit de l'automobile. Sur grand écran, ces voitures nagent, volent, se transforment en robots et sont toujours de vrais alliées dans la chasse aux méchants. Souvent, elles donnent de la classe ou encore du sex-appeal à un protagoniste. Tour d'horizon sur ce mariage entre l’industrie cinématographique et celle de l’automobile en explorant quelques voitures mythiques apparues sur grand écran.

La Ford Deluxe 1948 – Grease

Go Greased Lightning, you’re burning up the quarter mile. Go greased lightning, go greased lightning.

Qui ne s’est jamais pris pour John Travolta et sa squad en dansant sur la chanson culte du film Grease « Greased Lightning » ? Dans le film, Danny (John Travolta) convainc ses amis de transformer la vieille Ford Deluxe de la bande en véritable aimant à filles. L’autre Ford Deluxe apparaît à la fin du film, et peut (apparemment) voler. Malheureusement, l’engin ne vole que dans la petite bulle de Danny et de Sandra Dee. Par contre, la Ford Deluxe 1 948 est un modèle décapotable et pouvait atteindre une vitesse de 125 km/h. Impressed ?

Grease - Ford Deluxe 1948 Ford Deluxe 1948 - © Sicnag@flicker

La Batmobile – Batman Le Film

Batman - Batmobile 1960s Batmobile 60’s - © Jennifer Graylock/Ford Motor Company

Qui n’a jamais rêvé d’être Batman ? Le charisme, la cape, la voix rauque mais surtout la voiture ! Ce bijou d'automobile ne fut pas toujours un bijou. La toute première fois qu’elle apparaît dans la bande dessinée Detective Comics, la Batmobile n’était qu’une Saloon rouge. Au fil des tomes, la mobile se fait plus Bat : elle devient noire et comprend des motifs qui rappellent de plus en plus la chauve-souris. Pour le film, c’est une Lincoln Futura qui est customisée pour donner vie à cette voiture emblématique connue de tous.

1981 DeLorean DMC-12 - Retour vers le Futur

Les films de la saga Retour vers le Futur tournaient tous autour de la même chose : une machine à remonter le temps. C’est le Dr Emmett Brown (Christopher Lloyd), excentrique inventeur qui donne à la DeLorean cette faculté de voyager dans le temps. Il faut savoir que la DeLorean présente dans le film est une réplique parfaite de la voiture existante alors que la production de la DeLorean DMC-12 sera relancée en 2017. Coïncidence ?

Retour vers le Futur - DeLorean 1981 DeLorean - © JMortonPhoto.com & OtoGodfrey.com

L’Aston Martin DB5- La Saga James Bond

James Bond - Aston Martin DB5 Aston Martin DB5 - © Alexandre Prévot

L’Aston Martin DB5 est l’incontournable voiture de James Bond. Sean Connery, Pierce Brosnan, Roger Moore et plus récemment Daniel Craig - ils en ont tous possédé une. Cette voiture, aussi british que son propriétaire charismatique, a été nommée la voiture la plus populaire au monde durant le New York World’s Fair de 1964. Vous aurez beau avoir tout le charisme du monde, vous ne pourrez prétendre au titre de 007 que si vous avez une Aston Martin DB5… et que vous aimez la vodka-martini « shaken, not stirred ».

L’Ecto-1 – SOS Fantômes

C’est une Cadillac Miller-Meteor 1 959 qui a été transformée par Universal Studios en la mythique Ecto-1 de l’équipe de Ghostbusters. Dans le film Ray laisse entendre que la vieille « ambulance » avait besoin d’une suspension et d’une transmission remises à neuf, de nouveaux freins, de nouvelles plaquettes de frein et d’un nouveau boîtier de direction. Par contre pour une ambulance qu’ils n’avaient payé que $4800, elle n’était pas trop mal. Elle se révélera même être une véritable alliée dans la chasse aux fantômes.

SOS Fantômes(Ghostbusters) - Ecto-1 Ecto–1 - © Thomas R Machnitzki

The Batmobile - The Dark Knight et Batman Rises

Batman 2 - Batmobile Batman Tumbler - © Leitonmahillo

Une deuxième Batmobile, vous me direz ? Pourquoi pas ? Surtout quand les superpouvoirs de la Tumbler ne sont pas que fictifs. En effet, comme dans The Dark Knight, cette Batmobile peut sauter jusqu’à 70 pieds en hauteur. Elle est aussi faite en acier et est donc résistante aux coups de feu et aux explosions. En plus, son design très militaire assure l’effet dur à cuire qui caractérise tant Batman. D’autres raisons de vouloir incarner le justicier masqué nocturne ? Vous en voulez, eh ben voilà !

Nissan Skyline - Fast and Furious 4

La Nissan Skyline GT-R R34 qui est d’un bleu électrique est la voiture que conduit le défunt Paul Walker dans le quatrième volet de la saga Fast and Furious. La voiture, une version ultra-modifiée de la Nissan Skyline R34, faisait concurrence à toutes les stars du film. Des neuf Skylines utilisées pour le film, une seule était une vraie. Les autres étaient toutes en plastique.

Fast and Furious 4 - Nissan Skyline Nissan Skyline, Fast & Furious - © autoevolution.com

Pursuit Special – Mad Max

Mad Max - Ford Falcon 1973 Pursuit special - © carsaroundadelaide.com

Surnommée Pursuit Special dans le film, cette voiture était une Ford Falcon XB GT Coupe de 1973. Cette voiture n’a pas toujours eu autant de sex-appeal, par contre. À la base, elle était une simple Ford Falcon blanche mais les producteurs l’ont un tantinet modifié. Huit tuyaux d’échappement (rien que ça), une petite coloration, un compresseur planté dans le capot et le tour est joué. Ne vous inquiétez pas, la voiture qui a été détruite dans le film n’était qu’une "doublure".

La Mustang de Steeve McQueen dans Bullitt

C’est Frank Bullitt (Steeve McQueen) qui est derrière le volant de cette Ford Mustang 390 GT 2+2 de 1968. Une des scènes mythiques du film et de l’histoire du cinéma implique la voiture dans une chasse à l’homme interminable. Cette scène a placé la barre haute pour les courses-poursuites qui sont venues après dans l'industrie cinématographique. Elle a même permis à l’éditeur de la scène de gagner un Academy Award (rien que ça). Sachez que les voitures utilisées dans ce film avaient des moteurs, des freins et des suspensions lourdement modifiées. Ces cascades ne sont donc pas à reproduire chez soi ou sur nos routes.

Bullitt - Ford Mustang 1968 Ford Mustang Bullit - © Sicnag@flicker

Christine

Christine - Plymouth Fury 1958 Christine - © AlfvanBeem

La Plymouth Fury rouge de 1958, la star principale du film Christine de Stephen King, ne fait pas aussi peur en vrai. Elle n’a pas le pouvoir d’auto-guérison, elle n’est pas hantée, elle n’est pas meurtrière (sauf si on est un chauffard) et elle n’est même pas rouge. En effet, la Plymouth Fury ne vient qu’en beige et c’est la production qui a dû la repeindre pour une apparence plus dramatique. Il faut aussi noter que c’est la seule voiture à être la star d’un film d’horreur… à Hollywood.

Eleanor – La Grande Classe

C’est Nicolas Cage qui est la star de ce film, probablement inspiré du jeu vidéo Grand Theft Auto. En effet, dans le film Nicolas Cage est le meilleur voleur de voiture. « Quelle gloire ! » me direz-vous ? Pourtant, quand on arrive à en voler 50 en une nuit, c’est quand même un exploit. Ce que ça lui rapporte ? Eleanor -une Ford Mustang Shelby GT500 de 1967. Un des moments phares du film est sans doute celui où Cage saute d'un pont et survole les embouteillages au volant de sa Mustang Shelby.

Eleanor - Ford Mustang Sherlby GT500 1967 Eleanor - © fordmustanggenerations.blogspot.com

Black Beauty - The Green Hornet

Green Hornet - Imperial Crown 1966 Black Beauty - © The Conmunity@flicker

C’est une Imperial Crown de 1966 qui est conduite par le héros The Green Hornet. Loin d’avoir l’effet « testostéroné » de la Batmobile, elle a au moins de la classe cette Black Beauty. Mais ce n’est pas tout : elle peut tirer des charges explosives, vous assommer à coups de gaz et est aussi capable de planter des dispositifs de surveillance. Même si le film n’a pas bien été accueilli à son reboot en 2011, la voiture, elle, on s’en souviendra encore longtemps.

La Duetto - Le Lauréat.

C’est une Alfa Romeo Spider 1600 de 1966 que pilote Benjamin (Dustin Hoffman) dans le film Le Lauréat. La petite Duetto n’a pas la touche glamour d’une voiture de sport moderne mais elle reste quand même un classique. C’est Le Lauréat qui met cette voiture sous les feux des projecteurs en 1967. Jusqu’à ce jour, elle incarne un symbole de jeunesse cool et branchée. La qualité de l’ingénierie italienne a aussi surement beaucoup à voir avec la popularité de ce véhicule.

Le Lauréat - Alfa Romeo Spider 1967 Alfa Romeo, The Graduate - © John Filiss

La Porsche 928- Risky Business

Risky Business - Porsche 928 Porsche 928, Risky Business - © The Car Spy@flicker

Il n'est un secret pour personne que la Porsche 928 est une des voitures les plus convoitées de l’histoire du cinéma. Et cela pas seulement parce qu’à son volant, on retrouvait un tombeur de ces dames en la personne de Tom Cruise, mais aussi parce qu’elle symbolise la classe éternelle. Bien sûr, dans le film la voiture est détruite et force l’adolescent perturbé que joue Tom Cruise à ouvrir un bordel (moins classe). N’empêche qu’elle est en vaut la peine.

Herbie - Un Amour de Coccinelle

Sans doute la voiture la plus adorable de toute l’histoire du cinéma. Herbie est une Volkswagen Type 1 du modèle 117 de 1963 avec une personnalité bien trempée. Le film a été inspiré du Beetle craze des années 60 et n’a fait qu'accentuer ce phénomène à sa sortie en salles. La coccinelle qui a été conduite d'innombrables fois au cinéma symbolise jusqu'à présent la jeunesse et l’insouciance.

Herbie - Beetle 1963 Herbie - © Loadmaster

Your comments:

0.22455620765686