Les classiques de l'automobile : Mercedes 300SL || 16 Nov 2020

Mercedes 300SL

Comptant parmi les voitures les plus rares et exclusives de l'histoire automobile, la 300SL doit son existence à un concessionnaire américain qui demanda à Mercedes de produire une version routière de la sportive qui remporta la Carrera Panamericana en 1952 : la 300SL W194.

Mercedes 300SL

Promettant d'en acheter 1000 exemplaires, il a réussi à convaincre les dirigeants allemands.

C'est le châssis tubulaire de la W194 de course qui imposait le recours à des portes papillons. Celles-ci deviendront la marque distinctive de la 300SL et feront en partie son succès. Pourtant, lorsqu'on les ouvrait par temps de pluie, les portières avaient le très gros défaut de tremper les occupants. La 300SL de série sera lancée en 1954. Sa rareté et son avance technologique seront des facteurs de son succès, mais c'est surtout sa ligne d'une pureté sans pareil que l'on doit au designer Friedrich Geiger qui fera d'elle l'icône qu'elle est devenue.
Produite jusqu'en 1963, seuls 1400 coupés sortiront des chaînes. Elle disposait d'un moteur 6 cylindres en ligne de 2996 cc développant 215 puis 225 ch et 275 Nm qui fut le premier moteur à injection. Son poids de seulement 1293 kg (SL voulait dire Sport Leicht soit Sport Léger en français) lui permettait d'accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 8,8 secondes et elle atteignait 240 km/h grâce à sa ligne très fine.

Mercedes 300SL
Mercedes 300SL
Mercedes 300SL
Mercedes 300SL
Mercedes 300SL
Mercedes 300SL
Mercedes 300SL

Your comments:

0.028534889221191