Isuzu D-Max X-Rider Review || 26 Nov 2018

Axess Ltd, Isuzu D-Max X-Rider Introduction

Un basique qui a du style

La série limitée X-Rider est devenue un modèle à part entière de la gamme D-Max. Basique dans ses prestations, il affiche une apparence bien plus radicale.

PRESENTATION

Isuzu D-Max X-Rider

La catégorie des pick-up est en pleine révolution. Auparavant uniquement considérés comme des véhicules utilitaires destinés aux chantiers de construction ou aux exploitations agricoles, les pick-up se sont petit à petit civilisés. Des équipements de plus en plus riches faisant la part belle aux technologies les plus récentes fleurissaient dans les habitacles et le luxe, avec du cuir et des matériaux plus cossus, devenait la norme. Certains même, sont allés jusqu'à repenser les bases mécaniques dans l'optique d'offrir plus de confort et une meilleure tenue de route. Le phénomène est tel qu'il est maintenant possible de conduire un pick-up arborant l'étoile Mercedes sur la calandre… D'utilitaires, les pick-up sont vus maintenant comme des familiales polyvalentes. Une mutation pour le moins inattendue tant on connaît les défauts inhérents à ce genre de véhicule, à commencer par leurs dimensions totalement inadaptées à une utilisation urbaine, le confort tout relatif qu'ils peuvent offrir ou les consommations d'un autre âge que leurs gros moteurs et leur poids important impliquent, sans parler de l'absence d'un simple coffre sécurisé. A côté de ça, c'est leur capacité à faire à peu près tout, l'impression de robustesse qu'ils procurent et leur côté aventurier qui séduisent une clientèle faisant totalement abstraction de toutes les contraintes liées au genre. Il y a de quoi perdre son latin !

Isuzu D-Max X-Rider

L'Isuzu D-Max ne déroge pas à cette règle avec une version haut de gamme à l'équipement pléthorique et au chrome généreux. Pourtant, Isuzu ne renie pas les racines du genre et prend tout le monde à contre-pieds en dévoilant une nouvelle version de son pick-up : le X-Rider. Le X-Rider est un D-Max d'entrée de gamme qui aurait enfilé sa tenue de sport. Aucune modification mécanique, le X-Rider reçoit un kit purement esthétique qui consiste en l'adoption de pièces à la finition noir mat destinées à le rendre plus agressif, plus imposant, plus valorisant, en un mot plus sexy !

Isuzu D-Max X-Rider

Exit les chromes, on remarque d'entrée cette calandre noire sur laquelle trône un logo Isuzu de couleur rouge. Le bouclier avant reçoit une protection spécifique dont le dessin confère un nouveau visage et une personnalité bien plus marquée au D-Max. La protection souligne les phares et leur signature LED et met en valeur la prise d'air centrale habituellement très discrète. De profil, le X-Rider adopte un marchepied tubulaire spécifique et un arceau de sécurité dans le même esprit, tout deux noir mat et arborant le logo X-Rider. Logo que l'on retrouve sous les clignotants latéraux. Il est aussi équipé de jantes de 18 pouces mises en valeur par une peinture bicolore noir brillant et alliage. Elles adoptent aussi un moyeu de roue noir signé Isuzu en rouge. Les poignées de portes ainsi que les rétroviseurs reçoivent le même traitement noir mat que la calandre et le bouclier. Enfin, l'arrière est caractérisé par un pare-choc noir, un logo X-Rider sur la porte de la benne et un kit d'attelage (boule d'attelage et prise électrique) capable de tracter jusqu'à 2,1 tonnes.

Visuellement, le résultat est vraiment réussi, conférant au D-Max une allure bien plus agressive et des airs de “hard off-roader” bien plus dans l'esprit d'un pick-up.

DESIGN INTERIEUR

Isuzu D-Max X-Rider

Dans le même esprit, l'intérieur profite de quelques petites modifications pour nous rappeler qu'il s'agit d'un D-Max un peu particulier. L'esprit noir et rouge se traduit ici par l'adoption d'une sellerie en similicuir noir avec des surpiqures rouges. Au milieu du volant le logo Isuzu est lui aussi rouge. La console centrale est mise en valeur par un encadrement noir brillant. Les appuie-tête avant arborent un logo X-Rider en broderie et les contre-portes s'habillent d'un insert noir brillant ponctué d'un “X” évocateur. Pour ce qui est du reste, la planche de bord est basique et les matériaux plus solides qu'esthétiques. La disposition est classique, mais l'ergonomie reste bonne. La principale déception vient de l'équipement qui n'offre que le basique indispensable, mais rien de plus. On retrouve donc une climatisation, des vitres électriques, un système multimédia avec Bluetooth, une prise 12V, des commandes au volant et une aide au démarrage en côte.

Isuzu D-Max X-Rider

Par contre, l'habitacle du D-Max est bien pensé avec de nombreux espaces de rangements à l'image de la double boîte à gants. Habituellement un des gros points noirs des pick-up avec leur absence de coffre, le D-Max tente toutefois de soigner ses aspects pratiques. Il dispose donc de l'habituel dossier rabattable, mais plus malin, l'assise arrière peut aussi être relevée dégageant un bon volume et révélant deux petits coffres dissimulés sous la banquette. En outre, les passagers profitent d'un bon espace et d'une longueur aux jambes très honorable. Enfin, les sièges sont confortables et le conducteur profite d'un réglage en hauteur.

Une hauteur qui est l'agrément principal lorsqu'on conduit ce X-Rider. On domine vraiment la route et les autres véhicules. L'impression d'espace et de sécurité est ainsi amplifiée.

MOTEUR

Isuzu D-Max X-Rider

Mécaniquement, le X-Rider reçoit le plus petit moteur du D-Max à savoir le 2.5 turbo de 134 chevaux uniquement disponible avec une boîte manuelle 5 rapports en 2 ou 4 roues motrices.

Notre modèle 4x4 profite d'un commutateur pour passer de 2 à 4 roues motrices à démultiplication normale ou 4 roues motrices à démultiplication courte.

Sur la Route

Isuzu D-Max X-Rider

Sur la route, la puissance est délivrée avec beaucoup de douceur grâce aussi à un embrayage souple qui ne fatigue pas la jambe gauche. Suffisante la plupart du temps, elle sera un peu juste pour les reprises sur autoroute. Il faut dire que ce beau bébé pèse près de 2 tonnes. Par contre le couple de 320 Nm dès 1800 tr/min et jusqu'à 2800 tr/min permet de relancer à bas régime et ainsi profiter de la souplesse et de la disponibilité du moteur. Ce caractère très civilisé favorisant la douceur, sera idéal en utilisation tout-terrain, un domaine dans lequel excelle de X-Rider. A croire d'ailleurs que c'est principalement pour cela que cette version au look radical et à la mécanique agréable et disponible a été pensée. Avec sa transmission 4x4, l'adhérence n'a jamais pu être prise en défaut lors de notre essai. Et si jamais les conditions se trouvaient vraiment dégradées, un blocage de différentiel pourrait encore vous aider à sortir d'un mauvais pas. D'autant que les pneus mixtes montés de série procurent une accroche impressionnante sur la terre.

Isuzu D-Max X-Rider

En ce qui concerne le confort, on peut dire qu'il reste bon tant que la route est bien lisse. Mais dès qu'elle commence à être abîmée, les suspensions, surtout arrière, sont vraiment trop dures et les passagers se font secouer.

Pour ce qui est de la benne, elle est dans la bonne moyenne et peut charger jusqu'à 1020 kg. Si on ajoute à ça le kit d'attelage auquel vous pouvez fixer une remorque allant jusqu'à 2,1 tonnes, le X-Rider a la capacité d'emporter près de 3 tonnes de chargement !

CONCLUSION

Isuzu D-Max X-Rider

Le X-Rider s'adresse à ceux qui veulent un D-Max abordable tout en profitant d'un look radical.

Plus

  • Look très réussi
  • Capacités de chargement
  • Efficacité tout-terrain

Moins

  • Reprises sur autoroute
  • Suspensions trop dures


CLICK HERE FOR PRICES

Your comments:

0.13338398933411