Jaguar E-Pace Review|| 14 Mar 2018

Jaguar E-Pace Introduction

Gènes de sportive

Jaguar lance le deuxième SUV de son histoire. Après l'imposant F-Pace, voici le E-Pace, un SUV compact et sportif, mais pas que...

Présentation

Jaguar E-Pace

Le premier SUV de l'histoire de Jaguar, le F-Pace avait remporté en 2017 le titre tant convoité de voiture de l'année. Un titre d'autant plus valorisant que c'était la première fois qu'un SUV le remportait. Dans la foulée, le F-Pace avait aussi raflé le titre de meilleur design. Alors quand Jaguar dévoile son nouveau SUV compact venu épauler le déjà plébiscité F-Pace, autant dire que l'attente et la pression sont grandes sur le “petit” nouveau”. La découverte de cette nouvelle Jaguar s'est faite en deux temps. Le premier contact a eu lieu en Corse à l'occasion du lancement mondial du E-Pace. Nous avons eu l'immense plaisir de découvrir le nouveau SUV compact de la marque au félin en compagnie de nos confrères de la presse internationale.

Mais avant d'aller taquiner les routes de l'arrière pays Corse à son volant, nous avons pu apprécier le félin au repos et en détailler les lignes. L'esprit Jaguar est bien présent, mais contrairement au F-Pace qui reçoit une face avant semblable à celle des berlines de la marque, le E-Pace, lui, s'inspire de la sportive F-Type. Les feux sont un peu moins effilés, mais la forme générale ainsi que le “L” en LED sont similaires à ceux de la F-Type.

De profil, le gabarit du E-Pace change tout par rapport à son grand frère. Avec son empattement plus court, il semble plus râblé ou, dans le langage du félin, prêt à bondir. Les porte-à-faux ont également été réduits et l'utilisation de jantes de grand diamètre (jusqu'à 21 pouces ! ) accentue cette agressivité. La surface vitrée latérale est taillée en pointe avec une ceinture de caisse qui remonte vers la lunette arrière permettant ainsi de rompre avec le profil un peu trop linéaire du F-Pace. La lunette arrière est plus inclinée et la partie verticale du hayon moins large. Du coup l'arrière est aussi moins massif et se termine sur un bouclier échancré qui intègre très sportivement, de chaque côté, deux imposantes sorties d'échappement

Le E-Pace est une F-Type déguisée en SUV. Son style est une véritable réussite et si l'esthétisme est souvent affaire de subjectivité, il se trouve que le E-Pace met tout le monde d'accord : il est magnifique ! Ainsi, contrairement à une concurrence allemande sans imagination qui se contente de reproduire ses SUV à différentes échelles pour constituer sa gamme, Jaguar fait preuve d'audace en différenciant ses deux SUV tout en respectant comme il se doit l'esprit de la marque. Rien que pour cela : « Bravo ! ».


DESIGN INTERIEUR

Jaguar E-Pace

A l'intérieur le constat est le même. L'esprit est présent, mais la personnalité est différente. Si le F-Pace était axé vers le luxe et le confort à l'image des berlines, le E-Pace est orienté vers la sportivité à l'image de la F-Type.

On découvre donc un véritable cockpit avec une console centrale tournée vers le conducteur (pilote ?). Le E-Pace abandonne même le sélecteur de boîte rotatif pour le levier plus conventionnel mais plus sportif de la F-Type. Le tableau de bord est recouvert d'un cuir de belle facture fruit d'une étude approfondie des ingénieurs de la marque. Pour le reste, le dessin est classique et la finition sérieuse.

Mentionnons toutefois le grand écran tactile 10 pouces du système de divertissement dont l'interface est intuitive et la réactivité satisfaisante. Dernier détail, on retrouve un sélecteur de mode de conduite comme dans la F-Type à la base du levier de vitesse.

Jaguar E-Pace

Le seul défaut du E-Pace réside dans l'espace aux jambes alloué aux passagers arrière. A cause de l'empattement réduit et du long capot, l'habitacle perd quelques centimètres. Rien de grave cependant, mais deux personnes de plus 1,80 mètre ne pourront s'assoir l'une derrière l'autre. Pour le reste, la banquette arrière offre deux places bien creusées qui donnent un bon maintien et la garde au toit ne pose aucun problème.

Malgré sa vocation sportive, le E-Pace a tout de même soigné ses aspects pratiques. Les vide-poches sont nombreux et bien dimensionnés. De même, le coffre profite d'un bon volume sous tablette de 577 litres dont l’accès est facilité par une large ouverture du hayon et un seuil de chargement à bonne hauteur. Enfin, la banquette peut se rabattre 2/3-1/3 en dégageant une surface presque plane.


Equipement

Nous passerons sur l'équipement car il dépend de vos choix. Mais l' “Edition One” disponible pour le lancement du E-Pace offre toutes les dernières attentions comme l'affichage tête haute, l'avertisseur de franchissement de ligne et le régulateur de vitesse adaptatif pour ne citer qu'eux et en prime le magnifique toit panoramique.


SUR LA ROUTE

Jaguar E-Pace

Comme nous le disions, la première expérience au volant du E-Pace a eu lieu sur les routes Corse où il a révélé son tempérament sportif avec un comportement dynamique impressionnant, mais aussi sur les chemins de terre car le E-Pace est aussi un tout-terrain qui utilise la plateforme du Range Rover Evoque. En ce qui concerne la motorisation, Jaguar a simplifié son offre puisque le E-Pace n'est disponible qu'avec des 4 cylindres 2.0 turbo dont 2 essence et 3 diesel. La version essence du 2.0 Ingenium existe en 250 chevaux ou 300 chevaux. La version diesel propose trois niveaux de puissance différents : 150, 180 et 240 chevaux.

Nous avons eu la chance de tester en Corse les versions les plus puissantes P300 essence et D240 diesel. Ainsi motorisé, le E-Pace est résolument sportif avec des performances de premier ordre dont un excellent 6,4 secondes pour le 0 à 100 km/h du P300. Un peu moins rageur en accélération, le D240 se rattrape par des relances musclées dès les bas régimes grâce à ses 500 Nm disponibles dès 1500 tr/min.

Dans les deux cas, le E-Pace profite d'un comportement bluffant même sur les routes les plus sinueuses. Son train avant ne demande qu'à plonger dans les virages les plus serrés sans jamais élargir sa trajectoire. Malgré un poids important, cet exploit est rendu possible par une géométrie de suspension inspirée du sport mais aussi par une transmission intégrale intelligente qui répartit en permanence le couple sur les quatre roues en fonction des besoins. Cela permet ainsi de freiner la roue intérieure tout en accélérant la roue extérieure permettant au E-Pace de négocier les virages comme aucun autre SUV.

Jaguar E-Pace

Cette transmission intelligente est aussi une arme lorsque vous quittez le tarmac pour rejoindre les chemins boueux. Elle continue alors son travail imperturbablement afin que vous ne manquiez jamais de contrôle. Le couple se répartit idéalement afin de préserver en permanence un niveau de grip impressionnant même dans les pires conditions d'adhérence. Et avec les porte-à-faux très courts et la garde au sol importante pour la catégorie du E-Pace, ses aptitudes aux franchissements en font l'un des meilleurs tout-terrain de son segment juste derrière ses cousins de chez Land Rover. Dans un second temps nous avons pu tester le E-Pace sur les routes mauriciennes. Axess propose principalement en diesel la version D180 et en essence la version P250. C'est cette dernière dont nous avons pris le volant le temps d'une journée de test.

Le Moteur

Jaguar E-Pace

Le premier constat est que le moteur est tout aussi expressif que sa version P300 avec une sonorité sympathique pour une 4 cylindres. Les performances ne sont pas en reste puisque le P250 ne prend que 6 dixième de plus au 0 à 100 km/h qui s'établit donc à 7 secondes. Avec un couple de 365 au lieu de 400 Nm la différence de performance est légère et justifie tout à fait de privilégier un P250 qui profite d'un prix de vente plus attractif.

Un plaisir

Jaguar E-Pace

Pour le reste, les routes de Chamarel ont mis en avant une nouvelle fois l'agilité et le comportement dynamique du E-Pace. Très rares sont les SUV qui peuvent prétendre à autant de vivacité et de grip.

Le E-Pace est véritablement un plaisir à piloter mais sait aussi se faire confortable et prévenant grâce aux différents modes de conduite. Au nombre de quatre, ces derniers offrent quatre visages vraiment différents au E-Pace. Dynamic pour un maximum de performances et de plaisir avec une suspension plus ferme, Confort pour une conduite normale avec tout le confort que peut offrir la suspension, Eco pour limiter les consommations et enfin un mode Snow que l'on peut assimiler à un mode Eco+. Enfin, Jaguar a pourvu son E-Pace de la boîte automatique à 9 rapports qui s'adapte au mode sélectionné. Si elle peut être énergique et très rapide en mode Dynamic, les modes Confort et Eco la rendront douce, mais n'espérez pas, alors, la brusquer. Enfin si vous préférez le contrôle total, les palettes au volant accentueront votre immersion et l'expérience de pilotage.

CONCLUSION

Jaguar E-Pace

Sur la lancée du F-Pace, Jaguar accède au segment des SUV compact premium de la plus belle manière. Le E-Pace est une réussite aussi bien technique qu'esthétique et brille surtout par un plaisir de conduite et une polyvalence que tous les SUV vont lui envier.

Plus

  • Vivacité
  • Plaisir de conduire
  • Style magnifique

Moins

  • Longueur aux jambes arrière

CLICK HERE FOR PRICES

Your comments:

0.23065710067749