Kia Cerato Review || 07 Feb 2019

United Motors Ltd, Kia Cerato Introduction

Compacte familiale…

Le constructeur coréen renouvelle sa berline compacte. La nouvelle Kia Cerato évolue sur presque tous les plans comme vous allez le constater.

PRESENTATION

Kia Cerato

Les ambitions de Kia sont démesurées. La marque coréenne veut intégrer tous les segments du marché automobile mondial. Le renouvellement de la gamme intervient plus rapidement que n'importe quel autre constructeur, et les nouveaux concepts fleurissent. Dernier en date, l'incroyable Kia Stinger qui permet à la marque de mettre un pied sur le marché de niche des berlines sportives, apanage des constructeurs allemands. Plus rien n'arrête Kia et surtout pas la crainte de se confronter à “l'establishment automobile” qui ne voit vraiment pas d'un bon œil cet appétit dévorant venu du “Pays du Matin Calme”.

Pourtant, au milieu de cette frénésie créatrice, Kia voue une confiance sans faille à ses modèles emblématiques dont fait partie la Cerato. Présente dans la gamme depuis 2003, la berline compacte coréenne n'est vieille que de 16 ans, pourtant elle fait déjà figure de “classique” chez Kia. C'est dire l'évolution accélérée dont profite la marque.

Kia Cerato

Pour vous convaincre, la durée de vie d'un modèle avant renouvellement se situe normalement entre 7 et 8 ans selon les constructeurs avec un lifting de mi-carrière au bout de trois ans et demi à quatre ans . Dans le cas de la Cerato, nous en sommes à la quatrième génération au bout de 16 ans, soit la moyenne d'une nouvelle génération tous les 4 ans. C'est deux fois plus vite que ce à quoi nous ont habitué les autres constructeurs. Et c'est aussi une des raisons du succès de Kia, qui parvient à faire évoluer ses véhicules beaucoup plus rapidement, suivant ainsi au plus près les évolutions techniques, esthétiques et technologiques que connaît l'industrie automobile.

La Kia Cerato connait une carrière florissante à Maurice. Au fil des générations, nombreux sont les nouveaux clients convaincus par son rapport prix/prestations et son style de plus en plus séduisant. Cette quatrième génération continue sur la lancée.

A chaque nouvelle génération, les designers de la Cerato repartaient presque d'une page blanche. A tel point qu'on ne pouvait parler d'évolution mais carrément d'une toute nouvelle voiture. C'est encore le cas avec cette quatrième génération qui balaye l'ancienne et révèle un style profondément revu.

Kia Cerato

Le premier constat est que la Cerato semble plus grosse. Et ce n'est pas qu'une impression. Si la plateforme reste la même, la voiture conservant un empattement de 2,70 mètres, la longueur passe de 4,56 mètres à 4,64 mètres, soit un gain de 8 cm. Autant dire que la Cerato est de moins en moins compacte et regarde quasiment dans le segment supérieur des berlines familiales.

Visiblement plus grosse, elle semble aussi plus statutaire. La forme arrondie du pavillon de la précédente Cerato, laisse place à une ligne plus classique mais aussi à une ceinture de caisse plus haute et un arrière plus massif.

Le travail réalisé au niveau des boucliers et de la signature lumineuse est impressionnant. A l'avant, la seule concession faite au passé est la calandre, qui reprend un style similaire, de toute façon, partagé par toutes les Kia. Pour le reste, le bouclier est plus imposant et adopte surtout toute une partie inférieure noire avec une grande prise d'air et même une lame aérodynamique. De part et d'autre, les clignotants ont été intégrés dans des inserts à la façon de deux prises d'air latérales.

Kia Cerato

Les optiques, toujours étirées, changent toutefois de forme et la signature LED abandonne la ligne lumineuse pour quatre points qui entourent le projecteur principal un peu à la façon de Porsche. L'ensemble gagne en dynamisme et en agressivité avec un bouclier qui ne déparerait pas sur une sportive. Evidemment, la peinture blanche de notre modèle d'essai semble idéale pour faire ressortir tous ces inserts noirs.

A l'arrière, il en est de même du bouclier qui intègre lui aussi des inserts noirs pour les clignotants et les feux de recul. Enfin les feux adoptent un style plus linéaire à la façon d'un bandeau avec une signature LED plus marquée. De jolies jantes et une antenne façon “aileron de requin” complètent la panoplie de la nouvelle Cerato qui gagne en prestance avec une impression globale plus qualitative.

DESIGN INTERIEUR

Kia Cerato

A l'intérieur, le style évolue lui aussi profondément. La planche de bord est moderne et sobre à la fois. L'écran tactile, enfin digne de ce nom et ses boutons d'accès rapide, surplombent une console centrale légère et dépouillée, uniquement habillée des commandes de la climatisation. Un joli jonc aluminium souligne l'écran et habille la partie face au passager. Les prises d'air latérale succombent elles aussi à la mode du style “turbine d'avion”. Le volant gagne aussi en légèreté et, finalement, seul le compteur ne change pas, même si l'ordinateur de bord est un peu plus complet.
La qualité fait aussi un net progrès avec des matériaux plus valorisants et toujours moins de plastiques durs.


Les sièges gagnent en confort avec un meilleur maintien. La position de conduite est elle aussi améliorée grâce à un siège dont le réglage en hauteur gagne en amplitude et peut ainsi descendre bien plus bas, parfait pour les grands...
Pour ce qui est de l'espace, la Cerato fait toujours aussi bien et prend soin de ses passagers quelque soit leur place.

EQUIPEMENT

Kia Cerato

En terme d'équipement, la proposition est toujours sérieuse sans avoir besoin de s'orienter vers le plus haut de gamme. Ainsi, notre modèle de milieu de gamme disposait déjà de tout ce qu'on peut attendre d'une voiture moderne. L'écran tactile et son interface sont d'un bon niveau. Ils intègrent la connexion Bluetooth mais aussi l'Apple Car Play et l'Android Auto. Grâce à ces deux systèmes, vous pourrez utiliser certaines applications de votre smartphone directement sur l'écran, permettant ainsi de profiter de la navigation GPS. A ce niveau, des radars et une caméra de recul qui intègrent des guides interactifs. La console centrale dispose de deux ports USB (dont un pour le rechargement), d'un Auxiliaire et d'une prise 12V. Un troisième port USB pour le rechargement se situe dans l'accoudoir coulissant.

Kia Cerato

Kia a eu la bonne idée de revoir la clé de contact. Cette nouvelle clé adopte un design élégant et innovant avec les boutons de verrouillage placés sur la tranche. L'impression de qualité y gagne aussi beaucoup grâce à une finition haut de gamme. Cela peut paraître anodin, pourtant faire évoluer un objet aussi banal dans le bon sens tout en proposant quelque chose de nouveau relève de l'exploit.

Enfin, une cinquième jante est toujours dissimulée dans le coffre, Kia ne cédant toujours pas à la facilité des roues galette ou des kits de gonflage.

ESSAI ROUTIER & MOTEUR

Kia Cerato

Sur la route, la Cerato progresse vers plus de confort. Esthétiquement plus statutaire, elle l'est aussi en terme de comportement. Plus sûre, plus stable, elle profite d'un confort routier indéniable. Elle semble mieux ancrée sur la route mais aussi un peu moins vive. Son train avant est un peu plus paresseux mais cela est dû aux nombreux renforts nécessaires à l'obtention de ce comportement plus stable. Les passagers profitent donc d'un confort de très bon niveau, le tout dans un silence royal, l'insonorisation ayant aussi fait de gros progrès.

C’est uniquement au point de vue mécanique que la Cerato n'évolue pas.

Elle conserve son 4 cylindres 1.6 atmosphérique de 130 chevaux, qui est épaulé par une boîte automatique à 6 rapports qui marche plutôt bien et sait se faire oublier.

CONCLUSION

Kia Cerato

Le style est toujours plus séduisant et le rapport prix/prestations toujours aussi alléchant. La nouvelle Cerato respecte le cahier des charges qui a fait son succès. Elle a donc de beaux jours devant elle.

Plus

  • Ligne réussie
  • Confort en net progrès
  • Equipement généreux

Moins

  • Performances


CLICK HERE FOR PRICES

Your comments:

0.19406604766846