Mazda MX5 Review|| 29 Aug 2017

Car Club, Mazda MX5 Introduction

INTRODUCTION

A l'origine, la Mazda MX5, surnommée aussi Miata ou Mazda Roadster, est une petite décapotable sportive, stricte 2 place, reprenant la philosophie des anglaises des années 60, en particulier la Lotus Elan; elle fait partie aujourd'hui des mythes automobiles…

La première génération a été introduite en Février 1989, au Chicago Motors Show. La petite Mazda s’est écoulée à plus d’un million d’exemplaires depuis cette date, ce qui en fait, le roadster le plus vendu dans le monde.

Vingt-huit ans plus tard, nous en sommes à la quatrième génération; et elle n’a rien perdu de son agilité et de sa simplicité légendaire.

Cette petite auto de 3m92 et 1.74 m de large a un gabarit très contenu. Son moteur 1500 cc Skyactiv G, atmosphérique, offre une puissance de 131 chevaux à 7500 tr min, accouplé à une excellente boite de vitesses mécanique à 6 rapports.

Les 131 chevaux sur le papier, ne sont certes pas extraordinaires en terme de puissance pure, mais il faut savoir que la masse à mouvoir n’est que de 975 kgs: ce qui fait un rapport poids/puissance de 7.4 kg/Ch seulement.

Cette valeur est très intéressante, et comme nous le verrons plus loin, les performances sont à la hauteur.

PRESENTATION

Mazda MX5

Aujourd’hui c'est CarClub Ltd, situé à Helvétia, Moka, importateur de voitures d’occasion du Japon et du Royaume Uni qui nous convie à cet essai fun:

Cette Mazda MX 5 de 2015, couleur Bleu Reflex a tout pour séduire: une magnifique ligne issue du Kodo Design « L’âme en mouvement », une ligne fluide très tendue, avec une calandre en forme de nez de requin lui donne un air très affirmé; les optiques de phares sont très profilés, fins et élégants.

L’arrière rappelle un peu le design de la Jaguar F-Type.

Mazda MX5

Par rapport à la troisième génération qui s’était un peu embourgeoisée, celle-ci a été allégée en conséquence, par l’utilisation d’alliage d’aluminium pour le capot, les ailes et la malle arrière. Le poids est ainsi réduit d’environ cent kilos.

Le moteur très moderne à double arbre à cames en tête, en alliage d’aluminium, de technologie Skyactiv, permet de réduire les émissions polluantes et la consommation de 25%, par rapport à la génération précédente.

L’architecture super carré de cette mécanique, favorise particulièrement les hauts régimes.

L’habitacle très bien présenté avec des plastiques bien ajustés et au grainage valorisant, rappelle les autres modèles de la marque.

Mazda MX5

Le joli petit volant multifonction; malheureusement uniquement réglable en hauteur, est gainé de cuir avec des surpiqûres rouges.

Cet intérieur sportif avec le grand compte-tours central, plaira sans doute aux plus blasés.

Un écran multifonction, trône sur le haut du tableau de bord avec bien sûr toutes les fonctions d’une voiture moderne (Bluetooth, téléphone, audio streaming, USB, AUX, ordinateur de bord etc…).

La sécurité est bien sûr au rendez-vous avec les airbags, freinage ABS, ESP…

Mazda MX5

La capote en toile à déploiement mécanique, s’ouvre en un tour de main, il suffit de tirer sur la poignée au niveau du haut du pare-brise et de la faire basculer sur l’arrière. L’opération prend moins de dix secondes et ne demande aucun effort particulier.

Pour la refermer, il suffit de faire le mouvement inverse.

La voiture a reçu plusieurs distinctions internationales:

  • « Best Convertible Car at 2016 WHAT CAR »
  • « Red Dot Best of the Best Design Award », qui récompense l’avant-gardisme du design.

ESSAI SUR ROUTE

Mazda MX5

Nous prenons place à bord du petit Roadster décapoté, les sièges sont accueillants et confortables, mais la conduite est basse et l’espace à bord est compté avec très peu de rangements.

La position de conduite idéale est très rapidement trouvée, l’accoudoir central permet de poser son bras de tout son long, on est bien calé.

Petite pression sur le bouton Push /Start, le moteur démarre au quart de tour dans une sonorité sympathique.

Passage de la 1 ère vitesse, non pas au bras, mais au poignet. L’embrayage hydraulique au bon feeling, permet un démarrage en douceur, le maniement du levier de vitesse est un vrai régal avec des débattements courts et des verrouillages fermes, un vrai modèle du genre.

Après une prise en main de quelques minutes, il est temps d’élever un peu la cadence, les rapports s’enchainent avec bonheur.

Assis au raz du bitume avec son centre de gravité particulièrement bas: à 110km/h, on a l’impression de rouler beaucoup plus vite !

Mazda MX5

Le moteur dévoile sa véritable personnalité vers 4500tr/min avec une sonorité plus rauque et sportive et des performances qui sont bien présentes.

Le 0 à 100 est abattu en environ 8 secondes et les reprises ne sont pas en reste.

Le freinage à quatre disques est puissant et résiste bien au « fading ».

Le comportement routier de la MX5 est particulièrement plaisant: c’est une propulsion (traction arrière), avec une bonne répartition des masses 50/50, au tempérament très joueur ; heureusement l’anti patinage veille au grain pour les plus enthousiastes.

L’excellent confort est assez surprenant pour ce type de véhicule. Certaines voitures allemandes devraient s’en inspirer.

Néanmoins bien menée par un pilote expérimenté, il devrait être assez facile de la faire glisser de l’arrière, avec une maitrise totale (Drift).

La direction électrique offre une précision chirurgicale, on a l’impression de diriger la voiture au millimètre sur sa trajectoire, le ressenti au volant est particulièrement informatif: un excellent point positif.

Cette voiture est bluffante d’efficacité et ne piègera jamais son conducteur, à la limite de l’adhérence.

On retiendra :

LES POINTS POSITIFS

  • Le Design
  • Propulsion au comportement irréprochable
  • Maniabilité
  • Confort
  • Sonorité de la motorisation.
  • Précision de la direction
  • Equipements
  • Rapport prix /plaisir excellent

LES POINTS NEGATIFS

  • Moteur un peu creux à bas régime
  • Volant réglable uniquement en hauteur
  • Je cherche, je cherche…..elle n’est pas encore dans mon garage !!

EN CONCLUSION

Mazda MX5

Cette voiture est très attachante en 28 ans d’existence, la marque d’Hiroshima a su préserver l’ADN original de son MX5: elle offre beaucoup de sensations à son propriétaire, la philosophie de Mazda « Jinba-Ittai » est ici bien respectée. Le conducteur et son véhicule ne font qu’un; tout cela pour un prix finalement très raisonnable.

Certes elle ne conviendra pas à tout le monde: c’est une voiture PASSION, qu’on achètera et que l’on conservera longtemps. La fiabilité Mazda est légendaire, c’est encore une autre grande qualité!

Mention particulière au très sympathique directeur de CarClub: Karrim, bon professionnel de l’automobile, et de son collaborateur, Warren toujours très à l’écoute des désirs de leur clientèle.

CLICK HERE FOR PRICES

Your comments:

0.094145059585571