Mercedes GLA 200 Review || 02 Oct 2020

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

De compacte surélevée à vrai SUV

Dans le sillon de la refonte de la compacte Classe A, toutes ses déclinaisons ont eu également droit à leur mise à jour. La version surélevée GLA est d'ailleurs celle qui a subi les plus gros changements.

PRESENTATION

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

La première génération de GLA s'apparentait à une Classe A légèrement surélevée à laquelle on aurait greffé des boucliers et des phares différents ainsi que quelques détails typiques des SUV, à l'instar de ses passages de roues et de ses bas de caisse renforcés. Pourtant malgré ces quelques éléments de différenciation la GLA n'était en rien un SUV, disposant exactement du même habitacle que la compacte et souffrant donc des mêmes défauts à commencer par une habitabilité limitée.

En outre, la GLA retrouvait face à elle de véritables SUV comme l'Audi Q3 et le BMW X1, et malgré un succès obtenu grâce à son look et son positionnement original, elle souffrait de la comparaison surtout en termes d'aspect pratiques et d'accessibilité.

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Pour la deuxième génération, Mercedes est donc reparti d'une feuille blanche afin de développer la GLA que le monde attendait. Certes la plateforme et la base technique sont partagées avec la compacte, mais tout le reste évolue à commencer par son allure.

On retrouve évidemment le lien de parenté avec la Classe A surtout pour la partie arrière, mais la GLA adopte désormais de vraies proportions de SUV. Sa carrosserie est plus imposante que celle de la compacte et dégage également une impression plus familiale et moins sportive. La surface vitrée est effectivement plus grande et la ceinture de caisse du coup moins haute.
L'habitacle est ainsi plus ouvert vers l'extérieur et donc plus accueillant.

STYLE & DESIGN INTERIEUR

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Par rapport à l'ancienne GLA, la nouvelle génération est plus large et plus haute. Le style est donc plus trapu et plus costaud. La longueur est la même, pourtant l'empattement augmente de 3 cm. Les porte-à-faux sont donc plus courts, accentuant l'esprit SUV et permettant à la nouvelle GLA d'être mieux préparée à franchir quelques petits obstacles, qu'il s'agisse de trottoirs imposants ou de chemin de cannes.

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Un empattement plus long est aussi synonyme d'une meilleure habitabilité. La nouvelle Classe A avait déjà réalisé de gros progrès en la matière, la GLA suit exactement le même chemin en se révélant bien plus accueillante que la précédente. Finie la sensation de confinement, les passagers peuvent maintenant respirer et profiter d'un volume agréable et d'une longueur aux jambes suffisante. En outre, le coffre est également plus volumineux avec 435 litres.

Les aspects pratiques sont bien présents avec une banquette rabattable en trois parties. Et un volume qui passe à 1430 litres avec un plancher plat lorsque la banquette est rabattue.

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Pour la vie à bord, on retrouve un aménagement similaire à la compacte. Le poste de conduite est le même avec la fameuse dalle digitale à deux écrans toujours aussi belle et agréable à utiliser. L'écran central a l'avantage d'être tactile et de profiter aussi d'une commande par “pad sensitif” qui permet de naviguer parmi les (nombreuses) options le bras reposé et en profitant des boutons de raccourcis pour gagner du temps. Il peut également être piloté depuis le volant grâce aux boutons situés sur la branche de gauche. L'ergonomie est donc idéale puisqu'elle offre trois possibilités différentes au conducteur, lui permettant de choisir celle qui lui conviendra le mieux.

EQUIPEMENT

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Esthétiquement, la seule différence se situe devant le passager avant avec un dessin de la planche de bord spécifique à la GLA. Comme d'habitude, la finition est excellente et les détails valorisants sont nombreux. On apprécie tout particulièrement l'éclairage d'ambiance paramétrable et les magnifiques bouches d'aération en aluminium brossé.

En ce qui concerne le confort, les occupants profitent de l'espace généreux et d'une plus grande luminosité. L'évolution la plus notable est également la position de conduite plus haute. Ainsi, malgré un gabarit de SUV compact, la GLA permet aux occupants de vraiment dominer la circulation, ce qui ajoute encore à l'impression d'espace. L'agrément aurait été total avec une sellerie un peu moins ferme et avec la présence d'un accoudoir central à l'arrière.

ESSAI ROUTIER & MOTEUR

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Au chapitre routier, la nouvelle GLA coordonne son nouveau look de vrai SUV avec des caractéristiques de comportement et de tenue de route également typiques d'un SUV.
Du coup, si la nouvelle Classe A a réellement fait un grand pas vers plus de dynamisme et d'efficacité, la GLA s'oriente plus vers un compromis entre confort et sécurité. C'est étonnant, mais Mercedes est parvenu à modifier le travail des suspensions pour redonner un peu plus de mouvements de caisse, chose qui se ressent surtout au niveau du roulis plus présent dans les virages. Cette souplesse retrouvée permet aussi à la GLA d'être plus confortable que la Classe A, même si les grosses irrégularités de la route se font toujours sentir. Par contre, le comportement est toujours aussi sûr. Le roulis ressenti en entrée de virage laisse rapidement la place à une stabilité très sécurisante et une tenue de cap imperturbable.
Ainsi, la GLA laisse la vivacité à la Classe A, mais prend pour elle la souplesse et le confort.

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Sous le capot de la GLA 200 c'est le désormais bien connu 4 cylindres 1332 cc turbo qui prend place. Malgré les 1485 kg de la GLA, ses 163 chevaux sont largement suffisants pour que la conduite soit agréable et ne jamais donner l'impression d’un manque de puissance. Ses performances sont même très honorables avec un 0 à 100 km/h en 8,7 secondes. La boîte automatique à 7 rapports qui lui est associée est imperceptible en mode Eco et s'adapte très bien à une conduite douce pour préserver une consommation en dessous des 8l/100 km. En conduite dynamique, son mode Sport peut être un peu hésitant pour changer de rapport et on préférera utiliser les palettes au volant pour plus d'efficacité.

Une deuxième génération doit se servir de l'expérience acquise par la précédente afin de faire mieux. C'est exactement ce qu'a fait Mercedes avec la GLA abandonnant son idée de compacte surélevée pour revenir à une formule plus évidente, à savoir un SUV compact polyvalent et pratique.

CONCLUSION

CFAO Motors, Mercedes GLA 200

Si la GLA rentre dans le rang en devenant un vrai SUV, elle est aussi du même coup bien plus pertinente et permet à Mercedes de disposer de son premier SUV compact.

Plus

  • Vie à bord
  • Moteur agréable
  • Habitabilité

Moins

  • Sellerie ferme
  • Tarifs


CLICK HERE FOR PRICES

Your comments:

0.028800964355469