Suzuki V-Strom 250 Review || 10 Oct 2018

Emcar Ltd, Suzuki V-Strom 250 Introduction

Trail polyvalent

La famille V Strom, bien connue des aficionados de Suzuki, s'agrandit avec l'arrivée d'un petit frère d'une cylindrée plus modeste de 250 cc.

PRESENTATION

Suzuki V-Strom 250

Le downsizing semble aussi toucher le monde de la moto. Il y a 16 ans, lorsqu'il est sorti, le Suzuki V Strom était un gros trail de 1000 cc. Puis une version 650 cc vint 2 ans plus tard. Le modèle évoluera par touches au fil des années jusqu'à l'année dernière où le V Strom a totalement revu son look adoptant pour cette nouvelle génération un style beaucoup plus inspiré des modèles tout-terrain de la marque. L'imposant carénage à deux phares disparaît au profit d'une tête de fourche plus fine, d'un phare unique et d'un garde-boue à la façon de la DR 750 ou “Big DR”.
Ces modifications ont été pour Suzuki l'occasion d'ajouter une troisième version à la lignée, à savoir le V Strom 250. Les motorisations quart de litre ont le vent en poupe en ces temps de répression routière et de trafic en augmentation sans parler de la taxation délirante dont souffrent les grosses cylindrées.

Les trails sont devenus le segment le plus rentable de l'industrie moto dans le monde. Capables de tout faire, ils séduisent par leur polyvalence. Ce n'est pas pour rien si la moto la plus vendue chaque année en Europe est justement un trail. Le V Strom profite donc de cet engouement depuis son lancement en 2002. Afin d'élargir la cible en s'adressant aussi aux jeunes motards ou à tout ceux à la recherche d'une moto pratique, confortable, plaisante tout en restant économique, la déclinaison 250 s'est imposée d'elle même.

Suzuki V-Strom 250

Le premier constat, c'est que le V Strom 250 reste avant tout une “vraie” moto. En effet, son gabarit n'a pas suivi le rétrécissement de sa cylindrée et conserve des dimensions sérieuses et donc une allure de grosse moto. En fait elle n'a rien à envier à bon nombre de motos de cylindrées supérieures. Ce qui explique du coup son poids conséquent. Avec 188 kg elle est une des 250 cc les plus lourdes à manipuler. Mais cela ne se ressent que pour manœuvrer à l'arrêt, d'autant que son angle de braquage limité impose plus de mouvements. Dès que vous roulez, le poids disparaît et la maniabilité est retrouvée. En outre, grâce à cette masse, le V Strom 250 profite d'une stabilité étonnante pour ce genre de moto. Les 250 cc sont souvent de grosses 125 cc et souffrent donc de châssis sous dimensionnés. Ici, il s'agirait plutôt d'une version “light” du V Strom 650 profitant donc d'un châssis et d'une partie cycle spécifiques mais sérieux.

STYLE

Suzuki V-Strom 250

Le look de ce V Strom 250 reprend donc les codes de ses grands frères. Avec ce nouveau style, la famille perd ses airs de gros trails routier pour un look beaucoup plus aventurier qui ne serait pas sans rappeler les gros trails enduro qui écument les spéciales du Paris-Dakar. Le 250 se différencie des autres par l'adoption d'un phare rond à l'avant et un feu arrière repris à la GSX-R 250. La finition est plutôt bonne et l'accastillage pratique. En effet, le V Strom 250 reçoit un large porte-bagages avec plusieurs possibilités d'arrimage et Suzuki l'a doté d'une prise 12 Volts, chose rare dans cette catégorie.
Le moteur est protégé par un sabot moteur en acier suffisamment gros et solide pour remplir un rôle bien plus que seulement esthétique. Enfin la trousse à outil rangée sous la selle est complète.

EQUIPEMENT

Suzuki V-Strom 250

Avec une selle culminant à 800 mm du sol, le V Strom est accessible quelle que soit votre taille et la position procurée par le réservoir étroit, le guidon bien droit et les repose-pieds idéalement placés, est très agréable. Le dos est bien droit, et les genoux jamais trop pliés même si vous êtes grands.

Le compteur entièrement digital dispose de toutes les informations nécessaires. En plus des informations habituelles, le pilote profite d'un indicateur de rapport engagé, ainsi que d'un trip de consommation moyenne. En outre, son fond d'écran noir avec inscriptions claires est très lisible même en plein soleil.

Pour la sécurité, le V Strom a été doté d'un bouton de warning et d'une gâchette pour les appels de phare. Il est aussi doté de l'ABS sur les deux roues qui rendra quelques services lorsque l'adhérence est précaire.

MOTEUR

Suzuki V-Strom 250

Grâce au Suzuki Easy Start System, une pichenette sur le démarreur et le bicylindre de 250 cc s'éveille. Mais contrairement à ses grands frères 650 cc et 1000 cc dont les deux cylindres sont positionnés en V, ceux du 250 sont parallèles. En fait il reprend le même bloc que la Suzuki Inazuma 250. Une fois démarré, on remarque immédiatement que les vibrations sont très légères, à peine perceptibles. La boîte 6 est extrêmement douce avec des rapports très courts. Cela privilégie l'accélération et la souplesse moteur. En effet, il est aisé de rester sur les derniers rapports même en ville sans que le moteur n'ait de mal à repartir. Tant mieux pour le confort et la consommation. Par contre, sur voie rapide, la 6ème aurait mérité d'être plus longue pour réduire le régime à haute vitesse.

En terme de performances, les 25 chevaux du moteur sont bien là et suffisants pour rouler en toute sécurité quelles que soient les conditions. Le caractère est linéaire avec un regain de vitalité autour de 6500 tr/min, seuil ou le couple maximum de 23,4 Nm est atteint. La puissance maximum est atteinte à 8000 tr/min, mais l'allonge permet de pousser jusqu'à 11000 tr, même si ça n'apporte pas grand-chose.

ESSAI ROUTIER

Suzuki V-Strom 250

Les suspensions sont très correctes et préservent le conducteur même sur chemin défoncé. Il n'y a que sur les plus grosses déformations qu'elles pourront réagir un peu sèchement. Sur revêtement lisse, le comportement est excellent avec une très belle stabilité sur l'angle. Le freinage s'appuie sur deux disques. Celui de l'avant est très progressif donc demande une forte pression pour en obtenir toute la puissance. Quant à celui de l'arrière il profite d'un bon feeling. Les deux sont épaulés par un ABS.

Bon sur la route, le V Strom 250 ne craindra pas quelques petites balades dans les chemins ni même le franchissement d'obstacles raisonnables. Véritable trail il profite d'une garde au sol suffisante pour s'aventurer dans la nature et sa souplesse moteur fera merveille sur les chemins de terre.

CONCLUSION

Suzuki V-Strom 250

Le Suzuki V Strom 250 profite d'une polyvalence sympathique. Ses prestations sont sérieuses, et il saura aussi bien s'adapter à un usage quotidien qu'à un usage plaisir, tout en restant sobre et économique.

Plus

  • Vraie moto
  • Facile à vivre
  • Polyvalence

Moins

  • Angle de braquage


CLICK HERE FOR PRICES

VIDEO

Your comments:

0.14748191833496